écrevisse

écrevisse [ ekrəvis ] n. f.
• 1248; frq. °krebitja;cf. all. Krebs
Crustacé d'eau douce (malacostracés), de taille moyenne, muni de deux robustes pinces antérieures. Pêche à l'écrevisse (à la balance, etc.). Cuis. Écrevisses au court-bouillon. Buisson, coulis, bisque, gratin d'écrevisses. Loc. Rouge comme une écrevisse (après cuisson) :très rouge. Marcher, aller comme une écrevisse, à reculons.

écrevisse nom féminin (francique krebitja) Petit crustacé décapode macroure adapté à vivre dans les eaux douces et caractérisé par sa paire de pinces puissantes et sa large nageoire caudale qui lui permet de reculer brusquement en cas de danger. (Omnivore, l'écrevisse se pêche dans un filet dormant amorcé en viande et nommé balance ; de couleur grisâtre, l'écrevisse devient rouge à la cuisson ; elle constitue un aliment recherché, et elle est l'objet d'un élevage en vivier, l'astaciculture.) Grosse pince suspendue à un appareil de levage, servant dans les forges à manipuler les gros lopins. ● écrevisse (expressions) nom féminin (francique krebitja) Marcher comme une écrevisse, progresser peu, ou reculer. Familier. Rouge comme une écrevisse, très rouge.

écrevisse
n. f.
d1./d Crustacé décapode macroure d'eau douce, à fortes pinces, d'Amérique et d'Eurasie. (Astacus fluviatilis, l'écrevisse européenne, verdâtre, constitue un mets de choix, de même que Cambarus affinis, l'écrevisse américaine, introduite en Europe).
être rouge comme une écrevisse, très rouge (comme l'écrevisse cuite).
d2./d (Afr. subsah.) écrevisse des lagunes: grande crevette d'eau douce à fortes pinces (genre Macrobrachium).

⇒ÉCREVISSE, subst. fém.
A.— ZOOL. Crustacé décapode dont l'abdomen comporte des anneaux mobiles et qui vit généralement dans les ruisseaux ou les rivières; la chair de ses pinces et de sa queue est très appréciée. Ruisseau, balance à écrevisses. Si Gaston regrette quelque chose de moi, ce sont sûrement mes écrevisses à l'américaine (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p. 320). Je vous enseignerai à pêcher les écrevisses (AUDIBERTI, Quoat, 1946, 1er tableau, p. 40) :
1. Ils dévoraient des écrevisses. Les carapaces craquaient : ils suçaient avec application, partagés entre le désir de n'en pas laisser, et celui de montrer de bonnes manières.
MAURIAC, Le Mystère Frontenac, 1933, p. 132.
SYNT. [Gastron.] Une bisque, un coulis d'écrevisses; une soupe aux queues d'écrevisses; un buisson d'écrevisses, écrevisses à la nage; beurre d'écrevisse.
P. ext., HÉRALD. Figure d'écrevisse, disposée en pal dans l'écu, de dos, la tête en bas, et dont l'émail est de gueules.
Rem. Mentionné ds Lar. 19e et Nouv. Lar. ill.
En partic., vx. Yeux, pierres d'écrevisses, concrétions blanches, situées sous le corselet des écrevisses et utilisées jadis pour faire une poudre absorbante. Cf. Ac. 1798 à 1932 et Officine Dorvault, 1844, p. 185.
Expr. et loc.
♦ [P. réf. à la couleur de la carapace de l'écrevisse cuite] Être rouge comme une écrevisse. Avoir le visage tout rouge. Rouge comme une écrevisse, la servante se démenait entre la cheminée, (...) et son fourneau de terre (POURRAT, Gaspard, 1930, p. 265).
Emploi en appos. avec valeur d'adj. Rouge, carmin. Un vieil anglais écrevisse raclait longuement ses semelles cloutées, attendant qu'ils se décidassent (PEYRÉ, Matterhorn, 1939, p. 68).
♦ [P. réf. à la manière dont sont censées marcher les écrevisses] Marcher, aller comme les écrevisses. Lenteur d'écrevisse. Pour arriver à l'essentiel, il [Luc] s'approche de biais comme l'écrevisse (H. BAZIN, Lève-toi, 1952, p. 212) :
2. Car, enfin, vous auriez mon âge, que je crois,
Si vous pouviez, du temps fuyant les maléfices
Marcher à reculons, comme les écrevisses.
DUMAS père, Hamlet, 1848, I, 3, p. 197.
Au fig. Tenir le moustique pour sciemment cruel et l'écrevisse pour délibérément rétrograde (BRETON, Manif. Surréal., 3e Manif., 1942, p. 209).
Rem. Si l'écrevisse nage à reculons, elle marche en avançant.
Au fig., arg. ou pop. Avoir une écrevisse dans la tourte. Être mentalement dérangé. Je crois plutôt que vous avez une lézarde dans le plafond. Ou une écrevisse dans la tourte, ajouta Ernest Morillon (AVENEL, Calicots, 1866, p. 65).
B.— P. anal.
1. [P. anal. de couleur]
a) Arg. [Désigne une pers.]
Cardinal (cf. STOLLÉ, Douze récits hist., 1947, p. 4).
Écrevisse de rempart. Fantassin [dont l'uniforme comprenait autrefois un pantalon rouge] (cf. LARCHEY, Dict. hist. d'arg., 1878, p. 150). La flotte anglaise, sous les ordres de Lord Bentinck, jette l'ancre devant Viareggio. Elle débarque mille écrevisses (SUARÈS, Voy. Condottière, t. 2, 1932, p. 1258).
b) TECHNOL. [Désigne une chose] Pierre calcaire, devenue rouge pendant la calcination (d'apr. CHABAT 1881). Cf. Ac. Compl. 1842.
2. [P. anal. avec les pinces de l'écrevisse] TECHNOL. Grande tenaille de fer, utilisée par les serruriers pour traîner le fer rouge de la forge vers l'enclume (d'apr. CHABAT 1881). Cf. Ac. Compl. 1842.
3. [P. anal. avec la queue de l'écrevisse] ARM. (au Moy. Âge). Armure faite de lames d'acier horizontales, articulées, à recouvrement partiel (d'apr. GAY t. 2 1967 et LELOIR 1961). Les armures à tonne, (...) l'écrevisse de Louis XIII, habits de guerre que revêtirent des princes français, espagnols, italiens (FRANCE, Anneau d'améth., 1899, p. 98).
Prononc. et Orth. :[]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1248 escreveice « crustacé d'eau douce » (Relations commerciales entre la France et la Flandre ds R. Hist. litt. Fr., t. 11, p. 494); ca 1265 escrevise (BRUNET LATIN, Trésor, éd. F. J. Carmody, p. 102). De l'a. b. frq. krebitja « écrevisse », cf. a. h. all. krebiz (GRAFF t. 4, col. 588-589), all. Krebs. Fréq. abs. littér. :259. Fréq. rel. littér. :XIXe s. : a) 308, b) 595; XXe s. : a) 395, b) 280. Bbg. GOTTSCH. Redens. 1930, pp. 127-128. — SAIN. Arg. 1972 [1907] p. 106. — SAIN. Lang. par. 1920, p. 142.

écrevisse [ekʀəvis] n. f.
ÉTYM. 1248, escreveice; escrevise, v. 1265; de l'anc. franç. crevice, du francique krebitja; cf. anc. haut all. krebiz; all. Krebs.
1 Crustacé d'eau douce (type des décapodes macroures), de taille moyenne, aux pattes antérieures armées de pinces (cit. 4) robustes. Astacus; astaco-. || L'écrevisse habite les cours d'eau profonds et rapides ou les ruisseaux à fond de gravier; elle se nourrit de débris animaux ou végétaux, de crustacés, de mollusques. || Les écrevisses marchent aussi bien en arrière qu'en avant. || Carapace brunâtre de l'écrevisse vivante. || Pêcher l'écrevisse avec des balances, des pêchettes. || Pêche à l'écrevisse. || Élevage des écrevisses. Astaciculture.Écrevisses au court-bouillon (à la nage). || Beurre, bisque, coulis d'écrevisses. || Buisson d'écrevisses.
1 Mlle Vatnaz mangea presque à elle seule le buisson d'écrevisses, et les carapaces sonnaient sous ses longues dents.
Flaubert, l'Éducation sentimentale, II, I.
2 Te souviens-tu du temps où nous parcourions ces bois (…) Quand nous allions tirer les écrevisses des pierres, sous les ponts de la Nonette et de l'Oise (…)
Nerval, Fragments de Sylvie.
2.1 Il ne fallut pas cinq minutes pour faire une pêche miraculeuse, car les écrevisses pullulaient dans le creek. De ces crustacés, dont le test présentait une couleur bleu cobalt, et qui portaient un rostre armé d'une petite dent, on remplit un sac, et la route fut reprise.
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 345.
2.2 L'arrivage des écrevisses d'Allemagne, en boîtes et en paniers, était très-fort ce matin-là.
Zola, le Ventre de Paris, t. I, p. 151-152.
tableau Classification des crustacés.
Loc. fam. Rouge comme une écrevisse : très rouge, comme le sont les écrevisses après la cuisson.
tableau Désignations de couleurs.
Mod. (par allus. à la nage à reculons de l'écrevisse, qui, en revanche, marche en avançant normalement). ☑ Aller, marcher comme les écrevisses : reculer au lieu d'avancer, de progresser.
3 Les sages quelquefois, ainsi que l'écrevisse,
Marchent à reculons, tournent le dos au port.
La Fontaine, Fables, XII, 10.
Loc. Vx. Éplucheur d'écrevisses, se dit de celui qui se perd en discussions futiles (les écrevisses étant longues à éplucher et n'offrant que peu à manger). Chicanier.
4 (…) vous savez (…) combien l'on hait en ce pays-ci les démêlés des provinces : cela s'appelle éplucher des écrevisses.
Mme de Sévigné, 1109, 20 déc. 1688.
(Image d'une écrevisse). Blason. Figure de l'écu.L'Écrevisse : le Cancer, signe du zodiaque.
2 Par anal. Ancienne cuirasse formée d'écailles.(1842). Techn. Sorte de grande tenaille employée dans les forges.
3 Par métaphore. a Littér. et par plais. Vers qui, lu à rebours, présente un sens. Récurrent.
b Argot, vx. || Écrevisse cuite : cardinal.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Ecrevisse — Écrevisse Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Écrevisse » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts. Écrevisse …   Wikipédia en Français

  • écrevisse — ÉCREVISSE. s. fém. Poisson qui, selon l opinion vulgaire, va presque toujours à reculons, et qui est du genre des testacées. Pécher des écrevisses. Une soupe aux écrevisses. Écrevisse d eau douce. Ecrevisse de mer. [b]f♛/b] On appelle Yeux d… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • écrevisse — ÉCREVISSE: Marche à reculons. Toujours appeler les réactionnaires des écrevisses …   Dictionnaire des idées reçues

  • Écrevisse — Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme « Écrevisse » s applique en français à plusieurs taxons distincts. Écrevisse …   Wikipédia en Français

  • écrevisse — (é kre vi s ) s. f. 1°   Animal de la famille des crustacés, qui vit dans l eau. Écrevisse de mer, de rivière. •   Le physicien prétendait même être obligé au prince d une observation singulière.... l électeur lui apprit la reproduction… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉCREVISSE — s. f. Animal de la classe des crustacés, qui vit dans l eau, et qui, selon l opinion vulgaire, va presque toujours à reculons. Pêcher des écrevisses. Écrevisse d eau douce. Écrevisse de mer. Bouillon d écrevisses. Soupe aux écrevisses.   Buisson… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • ÉCREVISSE — n. f. Crustacé décapode, qui vit dans l’eau, dont les pattes antérieures se terminent par des pinces, qui se meut aussi bien en arrière qu’en avant et qui devient rouge à la cuisson. Pêcher des écrevisses. écrevisse d’eau douce. Bouillon… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • écrevisse — nf. : shanbrò nm. (Albens), stanbrô (Albertville), chanbèrò (COD.), R.1 ; ékrevisso nm. (Annecy, Saxel.002, Thônes), éskrivisso (002), ékrevicho (Arvillard), é(s)krèvicho (Albanais.001b | (001a, Balme Si., Rumilly). E. : Araignée. R.1 shanbrò… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • écrevisse — /ay krddeuh vees /, n., pl. écrevisses / vees /. French. crayfish. * * * …   Universalium

  • écrevisse — écre·visse …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.